Dieu vous parle!

UPCHRIST.ORG Articles

Dans ce monde où se font entendre tant de voix discordantes et contradictoires, Dieu parle, lui aussi.

 

Comment parle-t-il ?

 

En bien des manières et nous n’en citerons que quelques-unes :

 

– par la nature : tout dans la création, depuis ce qui est microscopique jusqu’à la grandeur infinie de l’univers nous parle d’un Créateur tout puissant et intelligent.
« Les cieux racontent la gloire de Dieu et l’étendue manifeste l’œuvre de ses mains » (Psaumes 19 v.1) de sorte que l’homme est inexcusable quant à la connaissance de l’existence du Dieu créateur. « En effet, depuis la création du monde, ce qu’il y a d’invisible en lui, c’est-à-dire sa puissance éternelle et sa divinité, se discerne par le moyen de l’intelligence, d’après les choses créées, si bien que les hommes sont inexcusables… » (Romains 1 v.20)
En contemplant un magnifique paysage montagnard, un coucher de soleil sur l’océan, le ciel immense parsemé d’astres innombrables scintillant dans la nuit, ou en étudiant simplement l’admirable constitution du corps humain, comment pourrait-on penser qu’il n’y a pas un Créateur ?
« L’insensé dit en son cœur : il n’y a pas de Dieu » (Psaume 14 v.1)

 

– par la conscience : Ce Dieu créateur a doté chaque être humain d’une conscience qui parle de la sainteté et de la justice de Dieu devant lequel l’homme se sent responsable. Ah ! beaucoup aimeraient faire taire cette conscience gênante en se forçant à croire qu’il n’y a pas de Dieu, en appelant le mal bien ou par bien d’autre manières… Mais cette conscience est toujours là comme l’œil, dans le poème de Victor Hugo, qui suivait et regardait Caïn partout où il allait, jusque dans la tombe.
« Où irai-je loin de ton Esprit ? Et où fuirai-je loin de ta face ? Si je monte aux cieux, tu y es ; si je me couche au shéol, t’y voilà… » (Psaume 139 v.7-8)

 

– Dieu parle aussi par des circonstances que lui-même permet. Tel événement heureux est un rappel de sa providence, tel événement malheureux peut être un avertissement… Y prend-on garde ?

 

La nature nous révèle le Dieu créateur puissant et sage.

 

La conscience nous révèle le Dieu saint et juste devant lequel le pécheur ne peut pas se tenir.

 

Mais pour connaître le Dieu d’amour qui veut sauver sa créature, il fallait un autre langage. C’est celui que tient la Bible.

 

Qu’est-ce que la Bible ?

 

Appelée aussi « les Saintes écritures », son nom signifie « le livre », non pas un livre remarquable parmi tant d’autres, mais le livre unique, celui de Dieu, sa Parole qui ne peut être que la Vérité.

 

La Bible est composée de deux grandes parties :

 

– l’Ancien Testament relate l’histoire de la création et celle de l’homme jusqu’à la venue de Jésus Christ.

 

– le Nouveau Testament nous présente Jésus Christ venu nous révéler Dieu. « Personne n’a jamais vu Dieu ; le Fils unique, qui est dans le sein du Père, lui, l’a fait connaître » (Jean 1 v.18)
« Après avoir autrefois, à bien des reprises et de bien des manières, parlé aux pères par les prophètes (dans l’Ancien testament) , à la fin de ces jours-là, Dieu nous a parlé dans le Fils. » (Hébreux 1 v.1-2)
Remarquons la différence dans les expressions : Autrefois, Dieu a parlé par les prophètes mais maintenant, il nous a parlé dans le Fils, le Fils étant lui-même la Parole c’est-à-dire l’expression même des pensées de Dieu. (Jean 1 v.1 et 14)

 

Comment peut-on affirmer que la Bible est la Parole de Dieu ?

 

Les Évangiles nous relatent des faits, en particulier au sujet de la venue de Jésus sur la terre, que les prophètes avaient prédits plus de 700 ans auparavant, et qui se sont accomplis à la lettre.

 

Composée de 66 livres, la Bible a été écrite sur une période de 16 siècles par 40 hommes différents: parmi eux, il y a des rois, des bergers, des médecins, des pêcheurs… des hommes de différentes époques, de différents horizons, représentant toute l’échelle sociale.

 

Imaginons 66 livres pris dans différentes bibliothèques, écrits par 40 auteurs différents sur une période de 16 siècles. Combien de différences trouverions-nous ? combien de désaccords et de contradictions ?

 

La Bible, avec ses 66 livres, est d’une unité parfaite : aucune contradiction, tout se lie d’une façon harmonieuse. Pourquoi ? Parce que les 40 auteurs ont tous été inspirés par un seul et même esprit: l’Esprit de Dieu.

 

« De saints hommes de Dieu ont parlé, étant poussés par l’Esprit Saint » (2 Pierre ch.1 v.2)

 

« Toute écriture est inspirée de Dieu » (2 Timothée ch.3 v.16)

 

Puis-je comprendre la Bible ?

 

Voici une réflexion souvent entendue : « J’ai lu la Bible ou j’ai commencé à la lire, mais je n’y comprends pas grand-chose ! Pourtant je l’ai lue sans à priori, et même avec le désir d’apprendre. »

 

Ce sont là les paroles de celui qui a ouvert le saint Livre en comptant sur son intelligence. Or ce saint Livre déclare que « ces choses sont cachées aux sages et aux intelligents, mais révélées aux petits enfants » (Matthieu 11 v.25)

 

Ne considérez pas la Bible comme un objet de curiosité. Descendez du piédestal du haut duquel vous la regardiez comme un sujet d’étude et faites-vous petit devant cette grande chose qu’est la Parole de Dieu. C’est le Créateur qui vous parle, le Dieu saint et juste, mais aussi le Dieu d’amour. Il vous aime, et ce qu’il veut vous faire comprendre est dit clairement.

 

Lisez la Bible pour y trouver une réponse, non à la curiosité de votre esprit, mais aux besoins de votre âme. Vous avez besoin en premier lieu d’un Sauveur. C’est de Lui que la Bible nous parle du début jusqu’à la fin : L’Ancien Testament nous le présente par des ombres ou des figures*, et le Nouveau Testament dans sa réalité.

 

Que nous dit Dieu par sa Parole, la Bible ?

 

Il est saint et juste. A cause de sa sainteté, il ne peut pas admettre le péché ; à cause de sa justice, il se doit de le condamner. La Bible nous apprend aussi que Dieu est amour (1 Jean 4 v.8). Il hait le péché mais il aime le pécheur et veut le sauver.

 

« Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse pas, mais qu’il ait la vie éternelle » (Jean 3 v.16)

 

« Dieu prouve son amour à lui envers nous en ceci : lorsque nous étions encore pécheurs, Jésus Christ est mort pour nous » (Romains 5 v.8)

 

« Crois au Seigneur Jésus et tu seras sauvé » (Actes 16 v.31)

 

« Si, de ta bouche, tu reconnais Jésus comme Seigneur, et si tu crois dans ton cœur que Dieu l’a ressuscité des morts, tu seras sauvé » (Romains 10 v.9)

 

Comment allez-vous répondre ?

 

« Qui croit au Fils (de Dieu) a la vie éternelle ; mais qui ne croit pas au Fils ne verra pas la vie, mais la colère de Dieu demeure sur lui » (Jean 3 v.36)

 

« Aujourd’hui, si vous entendez sa voix, n’endurcissez pas votre cœur » (Hébreux 3 v.7)

 

C.E.


Partager sur les réseaux sociaux