Témoignage de Marie-Claude

UPCHRIST.ORG Temoignages

“Je n’ai ni argent, ni or ; mais ce que j’ai, je te le donne : au nom de Jésus-Christ de Nazareth, lève-toi et marche.”  Actes 3/6.
” Une guérison instantané”

 

Après 2 opérations aux genoux subies en 6 mois, j’ai commencé à déprimer. J’étais persuadée que plus jamais je ne pourrais retravailler. En plus, souffrant atrocement du dos, j’ai été hospitalisée à La Musse.

 

Couchée, souffrant le martyr, je perdais tout courage et j’étais assaillie par des mauvaises pensées ; pensées de désespoir, de découragement et même de suicide. De retour à la maison, mon moral ne s’améliorait pas cependant, bien au contraire. Des idées sombrent me trottaient dans la tête et je devenais méchante à l’égard de mon mari alors que lui continuait à prier pour moi.

 

Il m’encourageait à garder confiance en mon Sauveur, Jésus. A plusieurs reprises, les serviteurs de Dieu sont venus me rendre visite et ils m’encourageaient eux aussi par des paroles de Foi. Mais malgré le soutien des hommes de Dieu, le soutien de l’Eglise dans la prière, le soutien des frères et soeurs en Christ, de mon mari et de mes enfants qui faisaient des veillées de prière, j’avais l’impression que pour moi tout était fini. Je devenais comme folle, je disais et faisais des choses qui ne me ressemblaient pas. Et par 2 fois, j’ai désobéi au Seigneur en tentant de mettre fin à mes jours. Je n’étais plus moi-même. Je n’en avais peut-être pas conscience, mais malgré tout cela, Dieu veillait sur moi.

 

J’étais encore son enfant. Entrée à l’hôpital d’Evreux, j’étais à nouveau couchée pour un long séjour. Pendant bien des nuits de souffrances morales et physiques, ne trouvant pas le sommeil, je ressassais toute ma douleur, mon malheur. Et pourtant, au fond de mon coeur, une voix me disait : “Je ne t’abandonne pas.”

 

De retour à la maison, il s’est passé une chose extraordinaire. Le soir du 16 septembre 2010, j’ai prié afin que Dieu m’accorde de bien dormir. Puis je suis allée me coucher oubliant de prendre mes somnifères. Je me suis endormie jusqu’au lendemain matin 9 heures. Je me suis réveillée toute différente : comme une nouvelle créature, remplie d’un courage que je ne pouvais expliquer et qui a étonné toute ma famille.

 

Dieu a opéré un miracle dans mon corps et mon esprit. Il m’a en quelque sorte dit: ” Prends ton lit et marche! ” Ma guérison est miraculeuse et instantanée. Jésus a toujours veillé sur ma vie ! Jésus m’a relevée ! Jésus m’a sauvée ! Aujourd’hui, je dors comme un bébé et parfois même mon mari doit me réveiller.

 

Merci aux serviteurs, aux bien-aimés frères et soeurs en Jésus, pour leur soutien et leurs prières en ma faveur. Le Seigneur a fait et il continue de faire des choses merveilleuses pour moi. A Jésus soit gloire, puissance et honneur !

 

Marie Claude


Partager sur les réseaux sociaux