Témoignage de Marina

UPCHRIST.ORG Temoignages

Toute mon enfance a été marquée par un contexte familial particulier. Mon papa qui a combattu en Algérie a gardé de cette période des séquelles irréversibles. L’alcool lui permettait de s’évader et surtout d’oublier, pendant un temps, ses souvenirs de guerre. Notre foyer manquait d’amour et moi aussi. Je souffrais de l’absence d”affection paternelle.

 
Dès l’âge de 13 ans. j’ai commencé à fuir la demeure familiale. Au début, c’était le week-end. Je partais me réfugier dans “mon monde”.
Un monde à moi, où là. je serais bien. Avec des copains, des amis qui me rendraient heureuse.

 

Et progressivement un monde tout autre avec ses plaisirs trompeurs, ses fréquentations malsaines s’est offert à moi. Mais qu’avais-je d’autre ?
Au départ une cigarette, puis bien d’autres ensuite. Je me suis mise à toucher à la drogue. Je fréquentais régulièrement les bars. J’assistais aux concerts de musique rock et pop. J ‘allais dans des lieux qui me font honte maintenant. Je pensais y trouver le bonheur.

 

Plus j’avançais et plus il y avait un vide en moi. Plus je franchissais les interdits et plus j’étais insatisfaite, et en même temps, lasse et découragée au fond de mon
coeur Je me disais : “C’est donc cela la vie”. Mais un jour, un événement merveilleux a été déterminant pour moi. J’ai vu un changement radical s’opérer dans la vie de maman (Nicole Leclerc).

 

Elle avait rencontré Jésus comme Sauveur personnel et maman n’était plus la même. J’ai vu de mes propres yeux que Dieu pouvait transformer une vie.
Alors pourquoi ne le ferait-il pas aussi pour moi ? Au bout de quelques temps J’ai fait un pas vers Jésus car lui s’était déjà avancé vers moi. Par la puissance de la prière. Dieu m’a délivrée de la cigarette, de la drogue, de l’alcool et de la dépression qui m’oppressait.

 

Suite à un entretien avec un homme de Dieu J’ai avoué tout ce qui n’allait pas dans ma vie. tout ce qui offensait Dieu, tout ce qui pesait sur mon coeur.
Sans vraiment m’en rendre compte, je confessais, à ce moment précis. Le poids de mes péchés.

 

C’est alors que j’ai senti le fardeau des mes fautes se retirer de moi. La paix, la joie, le vrai bonheur ont rempli tout mon coeur.
J’ai réalisé que ce qui me manquait depuis ma plus tendre enfance, ce qui pourrait me rendre définitivement heureuse.
C’était la paix, l’amour de Dieu manifestés par son fils Jésus et que Dieu par le Saint-Esprit comblerait ma vie désormais parfaitement.

 

Marina


Partager sur les réseaux sociaux