Témoignage de Nicole

UPCHRIST.ORG Temoignages

Verset: “Le jour où je t’ai invoqué, tu m’as exaucée, tu m’as rassurée, tu as fortifié mon âme.” Ps 138/3.

 

DIEU VEILLAIT SUR MOI ! Déjà dès l’âge de 3 ans, Dieu veillait sur moi. Gravement brûlée, les médecins me rapportent mourante à mes parents. Mais par la grâce de Dieu, je survis.

 

Les années passent et alors que j’ai tout pour être heureuse ; un bon mari, quatre beaux enfants, un drame survient dans ma vie : “La Dépression !” Les angoisses, la peur deviennent mon lot quotidien, Je pleure, je hurle nuit et jour de chagrin et de désespoir. En 15 jours, je perds autant de kilos. Je n’arrive plus à me nourrir. J’ai comme un noeud à l’estomac. Ma soeur Renée me conseille d’aller écouter l’Evangile de Jésus-Christ Et alors que depuis bien des années, je refuse ses invitations, cette fois-ci, je me laisse convaincre.

 

Au cours de l’imposition des mains, un miracle se produit. Une paix, une immense paix, une merveilleuse paix m’envahit alors.

 

Une paix comme jamais je n’ai eue, une paix que je n’ai auparavant jamais ressentie: “La Paix de Dieu”.

 

Dieu veille sur moi. La joie et la paix du pardon de Jésus entrent dans mon coeur. ALLELUIA !

“Lorsqu’un malheureux crie, le Seigneur l’entend et le délivre de TOUTES ses détresses.”

 

Je suis désormais une enfant de Dieu et je suis enfin heureuse. Mais 10 mois après ma conversion, mon mari part dans l’éternité. Cependant à ce moment précis, Dieu sera ma force et ma consolation. Et durant 17 ans, mon Dieu va me soutenir et m’aider chaque jour afin que j’élève dignement mes petits et leur apprenne les voies du Seigneur… Au cours du printemps 1991, je passe à nouveau par une terrible épreuve : 2 décès successifs et j’apprends que mon fils tourne mal.

 

Alors je replonge dans une dépression sévère bien que le Seigneur m’en eut délivré 17 ans auparavant.

 

J’ai de graves difficultés à m’exprimer, je sens que je me paralyse…. Mais Jésus, qui veille sur ma vie, va une nouvelle fois poser sa main sur moi. Après 4 mois de désolation et de chagrin, en présence de ma famille spirituelle, la famille de Dieu, cette famille qui intercède pour moi et me soutient, j’élève à nouveau ma voix vers mon Sauveur.

 

Jésus console mon coeur. Ah ! Quel ami fidèle et tendre, j’ai en Jésus-Christ ! Je sais qu’il a toujours veillé sur ma vie. Qu’il me garde et me conduit tous les jours jusqu’à son retour. Par la foi, je vis déjà auprès de Lui pour l’éternité.

 

Nicole


Partager sur les réseaux sociaux