Une seule alternative

UPCHRIST.ORG Articles

Savez-vous, cher lecteur, que pour Dieu, il n’y a que deux catégories de personnes ?
– Les croyants, sauvés par grâce, par la foi en Jésus Christ et en son œuvre accomplie à la croix,
– Les incrédules qui refusent la grâce de Dieu.
Parmi les incrédules, il n’y a pas seulement ceux qu’on appellent “athées” qui nient l’existence de Dieu. Il y a aussi les gens religieux qui, plutôt que de se baser sur l’Œuvre de Christ à la croix se basent sur leur religion ou sur leurs bonnes œuvres. Il y a aussi les indifférents, puis ceux qui se disent justes, ne reconnaissant pas leur culpabilité devant Dieu. A ceux-là, Jésus dit : “Je ne suis pas venu appeler des justes, mais des pécheurs à la repentance… Ceux qui sont en bonne santé n’ont pas besoin de médecin, mais ceux qui se portent mal” (Matthieu 9.13 et 12).

 

En fait, pour Dieu, il n’y a que deux sortes de personnes. Jésus l’a dit clairement : “Qui croit au Fils de Dieu a la vie éternelle ; mais celui qui ne croit pas au Fils ne verra pas la vie, mais la colère de Dieu demeure sur lui” ?(Jean 3.36).

 

Il y a deux chemins, et deux seulement :
– Le chemin spacieux qui mène à la perdition, et nombreux sont ceux qui l’empruntent,
– Le chemin resserré qui mène à la vie (Matthieu 7.13 et 14).
Lequel empruntez-vous ? A vous qui n’avez pas encore fait le choix, aujourd’hui encore, vous êtes placé devant les deux chemins et la voix de Dieu vous dit : “Regarde, j’ai mis aujourd’hui devant toi la vie et le bonheur, la mort et le malheur… J’ai mis devant toi la vie et la mort, la bénédiction et la malédiction. Choisis la vie, afin que tu vives” (Deutéronome 30.15 et 19).

 

`N’oubliez pas non plus qu’il n’y a que deux avenirs pour votre âme :
– Pour ceux qui auront cru, la félicité éternelle avec Jésus, dans la gloire,
– Pour les incrédules, les indifférents, ceux qui n’auront eu qu’une religion de forme et ceux qui se seront cru justes, l’éloignement à tout jamais de Dieu, dans les tourments éternels.

 

Où irez-vous, cher lecteur ? N’est-ce pas de toute importance ? Nous vous supplions de faire le bon choix sans attendre. Il est encore temps aujourd’hui, mais demain, il sera peut-être trop tard, éternellement trop tard…

 

MPT


Partager sur les réseaux sociaux